Soyouz en Guyane

Un lancement historique va avoir lieu à Kourou jeudi 20 octobre 2011 : Le tout premier lancement d’une fusée Soyouz en dehors de la Russie. Le lancement sera doublement historique puisque ce sont les deux premiers satellites de la constellation Galileo, le futur système de navigation européen, qui vont être mis en orbite.

Credits line: ESA – S. Corvaja, 2011

Credits line: ESA – S. Corvaja, 2011

Pourquoi un lanceur russe en Guyane ?

Toutes les parties y trouvent leur compte : Les Russes peuvent envoyer des charges plus lourdes du fait du gain de vitesse en lançant depuis l’équateur. Avec l’aide de la rotation de la terre qui est la plus rapide à l’équateur, ils gagnent près de 400km/h par rapport à un lancement de Baïkonour. Soyouz peut donc mettre en orbite des charges de 3T depuis Kourou au lieu de 1,7T depuis Baikonour.

Quant à l’Europe, la présence de Soyouz en complément d’Ariane et du nouveau lanceur Vega (lancement prévu en 2012) va permettre d’envoyer toutes les charges possibles sur toutes les orbites.

Un nouveau pas de tir a été construit afin d’accueillir Soyouz. Vous pouvez en faire le tour à 360° ici : http://www.cnes-multimedia.fr/animation/Soyouz/

 

Pour voir le lancement en direct.

Rendez-vous jeudi 20 octobre 2011 à 10:14 am GMT soit 12h14 heure française sur ce site : http://www.videocorner.tv/videocorner2/live_flv/index_fr.php?langue=fr

 

Liens supplémentaires :

Des infos supplémentaires sur le site du CNES Jeunes : http://www.cnes-jeunes.fr/web/CNES-Jeunes-fr/9597-une-fusee-russe-va-decoller-de-guyane.php

Un article sur Galileo sur le site du CNES : http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/9589-gp-galileo-mise-en-orbite-des-2-premiers-satellites-le-20-octobre.php

Le nouveau site d’Arianespace : Trois Lanceurs sur l’Equateur : http://www.threelaunchersontheequator.com/fr/index.html

Un article sur EnjoySpace.com : http://www.enjoyspace.com/fr/news/decollage-de-la-premiere-soyouz-de-guyane

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.