L+170 : Quelques semaines de plus dans l’ISS pour Terry, Anton et moi !

L+170 : Mardi 12 Mai 2015

Avez-vous entendu les nouvelles ?

Aujourd’hui, Roscosmos, l’agence spatiale russe, a officiellement annoncé que notre atterrissage était reporté à début juin, ce qui signifie que… Terry, Anton et moi pouvons rester quelques semaines supplémentaires dans l’Espace !

Au moment où j’écris ceci, je ne peux pas croire que notre date d’atterrissage initiale était demain et que je serais en ce moment sur le point de sauter dans mon sac de couchage de l’ISS pour la toute dernière fois. Je suppose que mentalement, je n’étais pas encore tout à fait prête à partir, à coup sûr en partie dû au fait que ce changement de plans était dans l’air depuis un certain temps.

Après la perte du Progress 59P il y a deux semaines, nous avons tous immédiatement réalisé que le prochain lancement Soyouz serait certainement retardé pour gagner du temps pour une enquête complète, pour l’implémentation de mesures correctives jugées nécessaires et peut-être pour lancer d’abord un autre véhicule non habité.

Que notre retour serait reporté également était moins clair : d’un coté il y a des avantages évidents à avoir un équipage complet à bord, d’un autre coté nous venons de perdre un vaisseau cargo de ravitaillement et les consommables auraient pu être un problème (il s’avère qu’ils ne le sont pas).

 

L+170 Samantha Cristoforetti en combinaison Sokol dans l'ISS

 

En attendant que les agences partenaires de l’ISS prennent une décision, notre planning de la semaine dernière incluait toutes les activités requises pour nous maintenir sur la bonne voie pour un atterrissage nominal : nous avons réalisé un contrôle d’étanchéité pour nos combinaisons pressurisées Sokol (contrôle réussi !). Nous avons vérifié que nos shorts de compression Kentavr allaient bien ; nous avons continué à rassembler la cargaison pour notre Soyouz, y compris les 1,5kg d’affaires personnelles qui nous sont alloués et nous avons emballé nos autres affaires personnelles pour un retour sur Terre à bord du Dragon. Anton et moi avons rafraîchi nos compétences pour la rentrée manuelle. Comme une décision finale concernant le report de notre atterrissage n’avait pas été prise, nous devions être prêts.

Cependant, le test des propulseurs du Soyouz qui était prévu vendredi matin a été annulé et, à ce moment-là, il était clair que nous n’allions pas rentrer à la maison le 13 Mai. Prête et heureuse de rester !

Et pas de soucis : il me reste encore des sous-vêtements, des chaussettes et même l’un de mes conteneurs de nourriture bonus. Je suis vraiment contente d’avoir économisé certaines de ces fournitures de base, juste au cas où ! J’ai pu également récupérer une paire de T-shirts tout neufs que j’avais utilisé pour emballer certains des articles pour le retour en Dragon : ils ont peut-être quelques résidus de colle venant du scotch gris, mais ils feront l’affaire si j’ai besoin d’eux !

En parlant du Dragon, il semble que Terry et moi serons dans les parages pour la totalité de la mission SpaceX-6 : nous emballons et chargeons avec diligence des sacs pour faire de la place dans l’ISS, ce qui est toujours le bienvenue.

Nous faisons aussi davantage de travail préparatoire pour déplacer le PMM sur le port avant du Node 3 et… qui sait ? Le déplacement réel pourrait en fait se produire bientôt, plutôt que l’été prochain. Comme nous n’allons nulle part pendant un certain temps, les planificateurs trouverons un moyen de faire bon usage de notre temps à bord.

Et je serais ravie de profiter, même pour quelques jours, de la vue illimitée à 360 degrés de la Cupola !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.