#MeetESO : Je vais visiter les observatoires de Paranal et ALMA en Mai !

[english blog post here]

Et voilà ! L’ESO (l’Observatoire Européen Austral) l’a annoncé officiellement, je peux maintenant partager ma joie :

J’ai été sélectionnée avec 7 autres personnes (parmi plus de 250 candidats) pour visiter les observatoires de Paranal et ALMA au Chili du 7 au 12 mai prochain. \o/

 

Crédit : ESO/C. Malin

 

Le concours a été lancé le 15 février dernier : l’ESO a proposé à 8 utilisateurs des médias sociaux ayant un intérêt pour l’astronomie de visiter deux de ses observatoires les plus emblématiques : Paranal (dont on voit une partie des télescopes sur la photo ci-dessus) et ALMA (voir la photo ci-dessous) et d’observer le 9 mai depuis Paranal le transit de Mercure devant le soleil. Je remplissais toutes les conditions pour postuler :

– être un utilisateur enthousiaste et expérimenté de Twitter et/ou Facebook
– Avoir au moins 18 ans
– Etre un ressortissant de l’un des pays du réseau ESON
– Etre capable d’avoir une conversation en anglais
– Aimer l’astronomie et l’espace

Pour être sélectionné, remplir un formulaire n’était pas suffisant, il fallait encore montrer qu’on pouvait trouver un soutien auprès de nos abonnés des médias sociaux et qu’on aimait partager des contenus intéressants avec eux.

J’ai donc bataillé pendant 3 semaines sur deux fronts : obtenir un maximum de support de mes abonnés, à la fois sur Facebook et Twitter, et partager des informations pour leur permettre de mieux connaître l’ESO.

Mes deux sources principales d’informations ont été le site internet de l’ESO (dont une bonne partie est traduite en français) et sa chaîne Youtube dont une partie des vidéos sont sous-titrées en français.

 

Les antennes d'Alma sous les étoiles (Crédit : ESO / B. Tafreshi)

Les antennes d’ALMA sous les étoiles (Crédit : ESO / B. Tafreshi)

 

Il semblerait que mes efforts aient payé. Mon passé d’accro aux tweetups, comme j’aime à me définir, (« Bonjour, je m’appelle Anne et je suis une tweetup-addict » ;)) ainsi qu’un intérêt pour l’astrophotographie ont sans doutes été pris en compte.

 

Merci pour votre soutien !

Je voudrais remercier les lecteurs de ce blog et tous ceux qui m’ont apporté leur précieux soutien. J’espère que je ne vous décevrai pas. Je ferai de mon mieux pour vous emmener tous avec moi dans ce voyage en tweetant, bloguant et photographiant ce que je verrai sur place.

 

Où allons-nous ?

Voici ci-dessous une carte localisant l’emplacement de chacun des observatoires de l’ESO.

L'ESO exploite trois observatoires au Chili sur les montagnes de La Silla, Cerro Paranal (où se situe le VLT) et sur le plateau de Chajnantor (où se situent les 66 antennes d'Alma) (Crédit : ESO)

Crédit : ESO

 

L’ESO exploite trois observatoires au Chili : Un sur la montagne de La Silla, un au sommet de Paranal (où se situe le VLT (Very Large Telescope)) et un sur le plateau de Chajnantor (où se situent les 66 antennes d’ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)). Un quatrième observatoire, le E-ELT (European Extremely Large Telescope), est en cours de construction sur le Cerro Armazones (Cerro signifie ‘Mont’ en espagnol).

Comme mentionné ci-dessus, nous allons donc nous rendre dans un premier temps à Paranal. Nous y passerons deux jours au cours desquels nous pourrons observer le transit de Mercure, discuter avec du personnel de l’ESO et visiter les installations. Et deux nuits pendant lesquelles nous pourrons faire des observations à l’aide de télescopes amateurs.

S’il nous reste du temps pour dormir (!), nous pourrons profiter du confort des chambres de La Residencia, qui est le lieu de repos des astronomes et qui a servi de décor à l’un des films de James Bond, « Quantum of Solace » (C’est le repère du vilain qui est détruit à la fin du film).

 

La façade de la Residencia surplombée au loin par les télescopes (Crédit : Gerd Hüdepohl (atacamaphoto.com)

La façade de La Residencia surplombée au loin par les télescopes (Crédit : Gerd Hüdepohl (atacamaphoto.com))

 

Puis nous mettrons le cap vers San Pedro de Atacama, petit village (bon, 5000 habitants quand même) situé au milieu du désert, où nous passerons la nuit. Le lendemain nous passerons la journée sur le site d’ALMA, situé sur le plateau de Chajnantor. Nous nous rendrons d’abord à 2900m d’altitude où se situent les bâtiments de l’OSF (Operations Support Facility). C’est là où se trouvent entre autre la salle de contrôle d’ALMA et les bâtiments de maintenance. Nous passerons un contrôle médical avant de nous rendre à 5000m d’altitude pour aller au plus proche des 66 antennes du réseau ALMA.

 

Arrivée de la 66ème et dernière Antenne sur le site d'Alma, à 5000 mètres d'altitude (Crédit : A. Marinkovic/X-Cam/ALMA (ESO/NAOJ/NRAO)

Arrivée en octobre 2013 de la 66ème et dernière Antenne sur le site d’ALMA, à 5000 mètres d’altitude (Crédit : A. Marinkovic/X-Cam/ALMA (ESO/NAOJ/NRAO)

 

A la fin de la journée, retour à San Pedro de Atacama pour y passer la nuit et le lendemain, ce sera le moment de revenir à Santiago via l’aéroport de Calama. Le voyage touchera à sa fin…

 

Suivez l’aventure sur Twitter et Facebook !

 

Pour en savoir plus sur l’ESO…

En attendant de vous en dire un peu plus sur l’ESO dans un prochain article, je vous invite à visiter ces deux Storify que j’ai crées :

Courte présentation de l’ESO en 24 tweets et en français !

 

 

Présentation de L’E-ELT, le futur très très gros télescope de l’ESO

 

Partage...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest

7 commentaires

  • Dominique Bracq

    Bravo, Anne, vous le méritiez bien ! nous suivrons ça avec passion !

  • Jose Galas

    Bravo Anne.
    Bon voyage et mérci de nous pernettre proffiter de cette expérience.
    😃👍

  • Laurence

    Réaction un peu tardive, mais je suis super contente pour vous. Je sais que vous nous ferez partager tout cela à votre retour.
    J’apprécie tellement que vous nous fassiez partager votre/notre passion pour l’espace, et notamment ce qui concerne l’ISS, et surtout, d’avoir la version française !!

    • Merci Laurence pour ce mot gentil,

      je ne ferai pas que le partager à mon retour, je le partagerai en temps réel autant que possible, notamment sur twitter. Vous pourrez suivre le hashtag #MeetESO entre autre sur Facebook, twitter, Google+ et Instagram. La visite des observatoires de l’ESO va être une chouette aventure.

      A très vite sur le blog 🙂

  • C’est le début d’une belle aventure au Chili : Un des plus beaux ciels du monde !

    Félicitations Anne pour votre nomination. C’est une énorme chance que vous avez de faire parti de ces personnes qui vont relayer des informations astronomiques sur les sites d’observations astro les plus renommés dans le monde scientifique.

    Le contenu que vous partagez est vraiment très intéressant et riche en informations, et vous méritez bien cette récompense !

    J’essaierai de suivre votre voyage, et j’attendrai avec impatience vos retours/articles/photos en live 🙂

    @bientôt
    Bon ciel !

    Guillaume

    P.S : Merci à Isabelle D (rêves d’espace) pour m’avoir fait découvrir votre univers.

Laisser un commentaire