L-499 : Qui sait quand et où vous allez atterrir !

Samedi 20 Juillet 2013

Aucun entraînement n’est habituellement programmé les week-ends. Temps de repos, bien sûr, mais aussi une occasion de s’entraîner sans précipitation et de rattraper.

Star City en été est un super endroit pour aller courir ou faire du vélo à l’extérieur, puisque nous sommes entourés par des arbres et des petits lacs. Mais pour le moment la journée est plutôt froide et humide. Je vais voir si cela va mieux cet après-midi et en attendant je vais travailler pour réorganiser mes notes concernant les simulations de cette semaine sur les manuels de procédure de Soyouz (voir la photo).

Lorsque nous faisons les simulations Soyouz, nous ajoutons tous des notes et des rappels et nous essayons de mettre en évidence les actions qui sont particulièrement importantes et/ou faciles à manquer.

Je suis le seul astronaute de l’ESA ici ce mois-ci, j’ai donc détourné la grande table dans le bureau de l’ESA. La majeure partie de l’entraînement Soyouz que nous effectuons est sur le manuel de rentrée. En fin de compte, revenir en toute sécurité de l’espace se résume à une chose : quoiqu’il arrive, faites tout ce qu’il faut pour déclencher la mise à feu de freinage. Cela signifie, au bon moment, avec la bonne orientation et avec l’impulsion nécessaire.

Si vous ne le faites pas, qui sait quand et où vous aller atterrir !

 
 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.