L-398 : Si la combinaison EVA dysfonctionne…

L-398 : Mardi 29 octobre 2013

Début de semaine vraiment très occupée ! Beaucoup de cours aujourd’hui, de la charge utile Spheres (y-a-t-il quelqu’un de chez ZeroRobotics ?) à un cours de révisions sur le support robotique en EVA – c’est lorsque nous utilisons le Canadarm2 pour « piloter » les astronautes ou de grands composants d’un endroit à un autre autour de la Station.

Crédits : NASA

J’ai également eu un cours sur les dysfonctionnements des combinaisons EVA, pratiquant ce qu’il faut faire lorsque vous avez un message d’alarme sur votre écran d’ordinateur, accompagné par une alarme sonore dans vos écouteurs. Comme vous pouvez le voir sur la photo, nous avons un petit livret attaché au bras gauche, que nous appelons la cuff checklist (la liste de brassard). Cette liste contient les mesures à prendre au cas où nous recevrions l’une de ces alarmes. Par exemple, elle nous aide à clarifier si la signature que nous obtenons correspond à un problème réel avec la combinaison ou si c’est un dysfonctionnement d’un capteur. Et au cas où ce serait un vrai problème, la liste contient les conseils pour faire le choix de terminer ou annuler une EVA, le second cas étant plus sérieux et demandant un retour immédiat au sas de sortie pour les deux membres d’équipage.

La photo est d’hier, au fait, lorsque j’ai eu une séance d’entraînement dans la piscine avec mon coéquipier de l’Expédition 43, également membre d’équipage pour un an, Scott Kelly.

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.