L-387 : Un autre jour sous l’eau !

L-387 : Samedi 9 novembre 2013

Hier nous avons encore passé une journée entière au Neutral Buoyancy Laboratory (NBL, Laboratoire de Flottabilité Neutre) avec l’astronaute vétéran des sorties spatiales Peggy Whitson.

D’abord nous avons pratiqué le remplacement d’une antenne SASA défectueuse au sommet de la poutre. C’est notre antenne en bande S qui fournit au sol la connexion principale pour l’audio, la télémétrie et les commandes. Comme la SASA de secours est cachée derrière la poutre, ce n’est pas une tâche qui peut être accomplie avec le support du bras robotique. Au lieu de cela nous avons pratiqué la technique dite du saute-mouton (leapfrogging technique) en faisant usage de plusieurs APFRs (c’est l’Articulating Portable Foot Restraint ou le cale-pied portable articulé (voir L-411 si vous l’avez manqué !)

Pour cette technique, un membre d’équipage est dans l’APFR en tenant l’antenne, l’autre membre d’équipage tourne le plateau APFR dans la direction que nous avons besoin de prendre et puis s’en va mettre en place un autre APFR plus loin le long du chemin afin de recevoir l’antenne. Et ainsi de suite pendant quelques pas de relais.

Après cela nous avons pratiqué le retrait de l’un des quatre actionneurs gyroscopiques, les composants qui sont utilisés la plupart du temps pour maintenir l’altitude de la Station.

Dans l’assemblage de photos (par Lionel Ferra) vous pouvez voir le briefing, le moment où nous avons été abaissées dans l’eau et les vues de la caméra de notre casque.

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.