La plus grande aventure de l’humanité

Mars

Mars (Crédits : ESA)

L’une des principales destinations spatiales dans un proche avenir, qui nous permettra de répondre à des questions scientifiques et philosophiques importantes, c’est Mars. Nous savons qu’il y a très longtemps Mars avait un environnement favorable à la vie assez comparable à la Terre. Elle avait une atmosphère dense et de l’eau à sa surface. Aujourd’hui elle est désolée et vide. Comment pouvons-nous éviter que la même chose ne se produise sur Terre ?

Une autre question : Y-a-t-il une vie extraterrestre ? Si nous trouvions des fossiles ou des traces actuelles de vie sur Mars qui s’est développée indépendamment de nous, alors non seulement nous saurions qu’une autre vie existe, mais nous pourrions aussi supposer que l’univers grouille de vie. Et que celle-ci pourrait ne pas être née sur Terre, mais qu’elle serait venue d’ailleurs. Nous aurions des frères et sœurs dans l’espace !

La Voie Lactée

Etoiles dans la Voie Lactée (Crédits : NASA/ESA & G. Brammer)

On a constaté qu’il y a probablement plus de planètes que d’étoiles dans la Voie Lactée. Dix milliards d’entre elles pourraient se trouver dans la « zone verte », donc comme la Terre, suffisamment loin de son étoile pour que la vie soit possible. Et notre galaxie en est seulement une parmi des milliards de galaxies. Il y a probablement plus d’étoiles dans l’Univers que de grains de sable sur Terre. Je suis absolument sûr que nous avons encore beaucoup d’inconnu et de choses intéressantes à découvrir. Il est temps pour nous de faire le prochain pas vers l’inconnu.

Avec la technologie d’aujourd’hui et la coopération internationale, une expédition sur Mars serait possible, ce serait la plus grande aventure de l’humanité. Pour voyager plus loin, il existe encore de nombreux obstacles techniques à surmonter, mais je sais que nous allons réussir. Parce que nous, les humains, ne sommes pas seulement une espèce à la curiosité sans limite, mais aussi une espèce incroyablement créative.

De nombreuses expériences dans l’ISS ont pour but de découvrir comment un équipage de vaisseau spatial peut vivre longtemps dans l’espace. Ou comment construire des systèmes de support de vie qui soient efficaces et qui régénèrent les ressources. L’eau dans l’ISS est déjà largement réutilisée. Avec l’ISS, nous faisons un pas important dans l’Espace. Plus de 100 000 hommes l’ont construite, et chaque jour elle parcourt en orbite l’équivalent d’un aller-retour entre la Terre et la Lune. Participer à un projet si fascinant est pour moi, en tant que scientifique et en tant que personne, une aventure merveilleuse.

L'astronaute Koichi Wakata montre les effets de l'apesanteur en utilisant de l'eau

L’astronaute japonais Koichi Wakata montre les effets de l’apesanteur en utilisant de l’eau (Crédits : NASA)

 

Alexander Gerst est le prochain astronaute de la promotion 2009 de l'ESA (baptisée Shenanigans) à séjourner à bord de la Station Spatiale Internationale pendant environ six mois à partir du 28 mai 2014.
Ceci est la traduction (tirée de l'allemand) d'un article publié le 26 mars 2014 sur son blog : Das Grösste Abenteuer der Menschheit

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.