L-216 : Beaucoup de questions, y compris comment se peser dans l’espace ?

L-216 : Mardi 22 avril 2014

Hier Anton, Terry et moi avons suivi l’équipage principal, dont le lancement est en mai, au Centre de Control de Mission de Moscou (MCC-M) pour plusieurs heures de réunions concernant le contenu de leur vol. En tant qu’équipage de réserve, nous avons besoin d’avoir les mêmes informations qu’eux, juste au cas où.

Les réunions couvraient tout, de l’angle du soleil attendu au moment de l’amarrage à tout comportement anormal observé actuellement sur le segment russe de la Station Spatiale. Ce dernier point est particulièrement pertinent pour nos coéquipiers russes, bien sûr, puisque c’est surtout à eux de prendre soin des modules russes. Je n’étais pas allée au MCC-M, ou ЦУП, depuis une visite avec les autres Shenanigans pendant la formation de base en 2010. Le temps passe !

En parlant du contenu de la mission, nous aurons un examen théorique la semaine prochaine, à la fois sur le vol Soyouz et sur la période à bord de l’ISS. Aujourd’hui nous avons eu une séance préparatoire avec notre instructeur Soyouz, dans laquelle nous avons parcouru les différents profils nominaux et non-nominaux, de même que les actions communes de l’équipage.

Nous nous sommes exercés à répondre aux questions telles que : Pour un jour donné, sur quelles orbites est-il possible d’atterrir dans la zone nominale au Kazakhstan ? (Réponse : sur la 16ème, la 1ère, la 2ème et la 3ème).
Dans quelle direction sont faites les mises à feu du moteur après l’insertion ? (Réponse : les deux premières, simplement « en avant », les deux autres avec une rotation calculée par l’ordinateur).
Qu’est-ce que l’équipage doit signaler au début de la plage des 20 minutes de communication pendant la deuxième orbite après l’injection ? (Réponse : les contrôles d’étanchéité, les deux premières mises à feu, toute anomalie, la disponibilité pour réaliser les tests de contrôles manuels). Et ainsi de suite, vous comprenez l’idée.

 

Samantha avec le système de mesure de la masse

 

Je viens juste d’avoir aussi un cours rapide sur le système de mesure de la masse corporelle, la réponse (ou l’une des réponses) à la question : « Comment vous pesez-vous dans l’espace ? Vous pouvez voir le model situé au sol du système sur la photo. Dans cette vidéo, l’astronaute de la NASA Jeff Williams explique comment cela fonctionne :

 

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.