L+22 : Mon premier contact radioamateur avec deux écoles italiennes

L+22 : Lundi 16 Décembre 2014

Hier j’ai eu mon premier contact radioamateur avec des écoliers. Un grand bonjour aux élèves des écoles « Elena di Savoia » à Bari et « Alessandro Volta » à Bitonto ! C’était amusant de vous parler et merci pour les super questions !

Les contacts radio entre les astronautes et des écoliers sont une tradition de longue date dans l’ISS, grâce à une petite armée de bénévoles présents dans de nombreux pays qui travaillent avec les écoles locales non seulement le jour du contact, mais également pendant les semaines et les mois qui précèdent l’événement : ils enseignent aux élèves la technologie radio et l’espace, pour les préparer et je l’espère les rendre enthousiaste à propos de l’événement.

 

L+22 Samantha Cristoforetti parle via contact radioamateur avec des étudiants italiens

 

De mon coté, j’ai seulement besoin d’être prête sur le bon canal au bon moment : c’est très important car nous avons besoin d’être en vue directe avec la station radioamateur au sol et le passage est seulement d’environ 10 minutes. Quelques minutes avant l’heure prévue d’acquisition du signal j’ai commencé  à lancer des appels pour vérifier si quelqu’un était déjà en train de me chercher. Finalement j’ai récupéré un appel de la station au sol et bien sûr, nous avons commencé notre conversation. Je les ai entendus très clairement, ce qui m’a positivement surprise : je m’attendais en quelque sorte à ce que la qualité du signal ne soit pas aussi bonne. J’espère qu’ils ont eu la même qualité de l’autre coté.

Au cours de ces contacts il n’y a pas de temps pour des petits entretiens et des formalités : en moins de 10 minutes, nous devions nous assurer que les 20 élèves qui faisaient la queue pour poser leur question avaient tous leur chance de passer. Me voici alors, prête à commencer. Et la première question est arrivée – êtes-vous prêt ? La voici :

« Il est bien connu que les gens deviennent plus grand lorsqu’ils sont dans l’espace. Qu’advient-il des bio-molécules ? Y a-t-il un changement dans la structure tertiaire des protéines ? »

J’en suis presque tombée de ma chaise… bon, si j’avais eu une chaise. (Je me demande quel serait un bon équivalent à cette expression dans l’espace… des idées ?)

Que sont devenues les bonnes vieilles questions concernant la nourriture et les toilettes spatiales ? Blagues à part, j’ai été vraiment impressionnée par toutes ces questions : ils ont montré un grand intérêt et des connaissances en sciences et en technologies et m’ont donné de grands espoirs pour nos futures générations de scientifiques et d’ingénieurs. Continuez à faire du bon boulot, les filles et les gars !

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti, astronaute italienne de l'ESA, qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien relatant son entraînement pour sa mission spatiale à bord de l'ISS. Samantha s'est envolée de Baïkonour à bord d'une fusée Soyouz le 23 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.