Blue Origin : Premier vol d’essai du New Shepard !

Ce matin, sur ma timeline, un tweet relayé par ma copine Brigitte est venu attiser ma curiosité

 

 
Avec ce tweet en lien

 

 
Et bien moi non plus je n’en avais aucune idée… C’est qui Blue Origin ? Ils font quoi ? Je clicke sur le lien, lis l’article et vais voir les vidéos. La première vidéo est juste chouette. Intitulée First Flight (Premier Vol), on y voit une « petite » fusée décoller d’un pas de tir au milieu d’un désert avec une capsule à son sommet. Après avoir atteint une certaine altitude, qui semble relativement élevée, la fusée largue la capsule qui retombe au sol sous un parachute à quelques mètres seulement de là où elle était partie. La capsule est clairement conçue pour être habitée.

Voici la vidéo en question :

 

 

Je veux en savoir plus. Je parcours le site de Blue Origin et fais des recherches sur internet. Je découvre que la société a été fondée en 2000 par Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon. A l’age de 18 ans, celui-ci rêvait déjà de développer des hôtels, des parcs d’attraction et des petites villes pour 2 à 3 millions de personnes orbitant autour de la Terre. Et à priori, multi-milliardaire, il a les moyens de ses ambitions. Ils ont commencé le développement de New Shepard, lanceur suborbital réutilisable, composé d’un module de propulsion et d’une capsule. La compagnie est très discrète dans les médias (comparée à SpaceX par exemple) mais ses travaux en sont à un stade déjà bien avancé.

Tout comme SpaceX, Blue Origin croit à la technologie Vertical-takeoff, Vertical-landing (Décollage Vertical, Atterrissage Vertical). Lors du test effectué hier mercredi de Van Horn au Texas, la capsule a été larguée par le module de propulsion à 96,6km d’altitude (307000 pieds) mais ils n’ont pas réussi à récupérer ce dernier : ils ont perdu la pression dans le système hydraulique lors de la descente. Mais ils travaillent depuis un moment sur un système hydraulique amélioré. Je ne doute pas qu’ils réussiront un jour. Les modules de propulsion 2 et 3 sont déjà en phase d’assemblage. Du coup j’attends les prochains tests avec impatience. Et ils conçoivent déjà un lanceur orbital qui fait plusieurs fois la taille de New Shepard.

Pour rêver un peu, pour ceux qui auront les moyens financiers nécessaires, voici à quoi ressemblera un vol suborbital (d’une durée prévue de 10 minutes) avec Blue Origin :

 

 

Il faut vraiment que je gagne au loto… 🙂

 

Pour en savoir plus…

Le site internet de Blue Origin (en Anglais) avec les photos et vidéos de leur premier vol
Un article sur Futura-science (en français)

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.