Samantha Cristoforetti : La gravité c’est dur !

Voici des petites nouvelles de Samantha via son compte Twitter.

Son premier tweet, une fois revenue à Houston :

« Première matinée dans mon logement temporaire à Houston, profitant des sons, des senteurs et des saveurs de la Terre. Je vais bien, mais la gravité c’est dur ! ».

A noter que sur son T-shirt il est inscrit : « Gravity gets me down » que l’on traduit par « La gravité me pèse » 😀    

 

« Quelle beauté ! Notre Soyouz juste après le désamarrage – à ce moment-là, nous étions assis dans nos sièges depuis bien plus de deux heures. »

 

« Trois heures plus tard, après une chute folle à travers l’atmosphère engloutis dans le plasma, nous semblons un peu brûlés 🙂 »

 

« Au fait, regardez ce paysage… nous avons été accueillis par la steppe recouverte de vert. Un plaisir si rare ! »

 

« Notre capsule est restée à l’endroit… ça rend en fait le travail d’extraction un peu plus difficile pour l’équipage et les sauveteurs. »  

 

« Après avoir vérifié que rien ne faisait mal après l’impact, j’ai jeté un œil aux équipes de secours au travail à l’extérieur. »

 

« Sortie du Soyouz : me suis sentie peser 500 Tonnes et mes « gyroscopes » internes avait assurément besoin de recalibrage ! »  

 

« Contrôles médicaux initiaux, premier appel téléphonique, tester le poids de ma jambe, sentir l’odeur de l’herbe de la steppe… »

 

« Prochain arrêt : la tente médicale. C’est là où j’ai dit mon dernier au revoir à ma combinaison Sokol. Elle m’a bien servie ! »

 

« Premiers pas très tremblants ! Et une sieste sympa de deux heures pendant le voyage en hélicoptère vers l’aéroport de Karaganda. »

 

« Accueil et conférence de presse à Karaganda : Pas de panique et prétendre que la Matryoshka ne pèse pas une tonne ! »

 

« Après des arrêts en Ecosse et dans le Maine, arrivée à Houston. Juste un rapide salut aux familles : les scientifiques attendent ! »

 

Un commentaire

  • Jose Galas

    C’est fabuleux que Sam partage un peut ces sensations et que Anne nous les facillite en français. Un grand merci à vous deux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.