L-464 : On se revoit de l’autre coté !

L-464 : Samedi 24 Août 2013

De retour en Europe après vol long mais tranquille.

En début de semaine prochaine je m’occuperai de certaines tâches administratives à mon port d’attache, le Centre des Astronaute Européen (European Astronaut Center, EAC). Vous savez… email, documents, réunions. Plus quelques interviews. Après ça je serai en vacances pour dix jours. Je serai de retour à l’EAC le 9 septembre pour l’entraînement Columbus.

Lorsqu’il n’y a pas de communications entre la Terre et la Station Spatiale nous disons que nous sommes LOS (Loss-Of-Signal, Perte de signal). De courtes périodes de perte de signal sont normales et sont dues à la discontinuité de la couverture satellite. Ce journal de bord de l’entraînement sera donc LOS pour quelques semaines.

A bientôt, et comme ils disent à la salle de contrôle avant le début d’une perte de signal programmée, « on se revoit de l’autre coté ! ».

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

2 commentaires

  • Agnès Nourrisson

    j’ai pas trop compris l’avant dernier paragraphe ! lol !

  • Anne

    Celui sur la perte du signal entre la Station est la Terre ?

    Les transmissions entre la Station et la Terre passent par des satellites relais, les TDRS. Mais ceux-ci ne sont pas toujours à portée de l’ISS (comme lorsque notre téléphone portable n’est pas toujours sous couverture réseau), ce qui fait que régulièrement, tout au long de la journée, la Terre ne peut pas communiquer temporairement avec l’ISS et vice-versa. On parle alors de perte de signal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.