L-496 : Le « vieux » profil de rendez-vous s’applique toujours !

L-496 : Mardi 23 Juillet 2013

Je vais passer six heures dans le simulateur Soyouz aujourd’hui ! En fait dans deux simulateurs différents.

Le premier vous pouvez le voir sur la photo. Ce jour-là, notre collègue Terry était avec nous également, il est maintenant aux US. C’est dans ce type de simulateur que nous pratiquons toutes les phases du vol. La trappe juste derrière nous, au fait, n’existe pas dans le vrai vaisseau : Sur le pas de tir vous devez vous glisser à l’intérieur depuis la section haute, le module orbital. Mais pour le travail au quotidien ça serait un peu pesant.

Nous avons également un autre type de simulateur qui n’est utilisé que pour s’entraîner au rendez-vous manuel, à l’amarrage manuel, au désamarrage et au ré-amarrage sur un autre port (ce dernier est toujours manuel). J’aurai une séance d’entraînement cet après-midi.

Ce matin je vais être avec Anton dans le simulateur pour pratiquer l’ascension et les opérations orbitales de post-ascension. Nous commencerons comme nous le ferions nominalement, avec les procédures de rendez-vous rapide dont j’ai parlé il y a quelques jours. Mais pendant le processus de mises à feu pour atteindre la Station, quelque chose va arriver qui rendra impossible le maintien du planning serré.

Heureusement, le « vieux » profil de rendez-vous sur deux jours s’applique toujours ! En accord avec le sol, nous ferons la transition vers le profil long et nous nous donnerons du temps supplémentaire pour corriger les problèmes. Nous aurons juste à attendre un peu plus pour ce repas chaud !

 
 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.