L-428 : Différences entre la combinaison russe et américaine

L-428 : Dimanche 29 septembre 2013

J’aimerais partager quelques pensées supplémentaires concernant l’entraînement Orlan.

On m’a demandé si la combinaison Orlan était très différente de la combinaison EMU de la NASA. Je dirais que oui. D’une part, c’est très rapide à enfiler : comme vous pouvez le voir sur la photo, vous grimpez en quelque sorte dans la combinaison, fermez la « porte » derrière vous et vous êtes prêt pour la pressurisation et l’entrée dans l’eau.

L’autre grosse différence est que la pression est plus élevée, environ 1,5 fois plus haute. Ça vous donne une grande marge en cas de fuite, mais ça réduit également un peu la dextérité et une grande énergie est requise pour travailler dans une combinaison plus rigide.

Comme pour beaucoup d’autres choses, c’est un équilibre entre différents besoins !

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.