L-390 : Protocole pre-breath avant de sortir dans l’espace

L-390 : Mercredi 6 novembre 2013

Comment je l’ai mentionné dans le journal de bord d’hier, Terry et moi avons passé la journée dans la réplique du sas de sortie pour répéter les procédures pré et post-EVA.

Le sujet le plus important de la journée était le protocole pre-breath. Avant de dépressuriser le sas à vide et d’ouvrir la trappe pour aller dans l’espace, nous avons besoin de respirer de l’oxygène pur pour purger l’azote de notre flux sanguin et prévenir les symptômes de la maladie de décompression pendant le déroulement de l’EVA. Oui, c’est le même problème que peuvent rencontrer les plongeurs lorsqu’ils refont surface : aller d’une pression plus élevée vers une pression moins élevée. La combinaison, en fait, n’est pressurisée qu’à un tiers de la pression atmosphérique : autrement ce serait trop rigide et ce serait impossible de faire un travail complexe dedans.

Il y a différents protocoles de pre-breath. Celui qui est le plus couramment utilisé aujourd’hui est le In-Suit Light Exercice (Exercices légers dans la combinaison). Après avoir respiré de l’oxygène pur à travers un masque pendant environ une heure tout en réalisant un travail préparatoire initial, les astronautes enfilent les combinaisons, les purgent pendant quelques minutes pour obtenir une atmosphère interne composée d’oxygène pure, puis ils font de petits mouvements avec les bras et les jambes pendant environ 50 minutes. Cela augmente légèrement le taux métabolique et accélère la purge de l’azote.

L’un des objectifs de la classe Prep&Post d’hier était, pour Terry et moi, de comprendre à quelle intensité (ou en fait à quelle faible intensité) les exercices doivent être réalisés pour atteindre le taux métabolique cible. le personnel médical nous a donné des informations en temps réel basées sur notre production de CO2 ainsi nous pouvions ajuster l’intensité du travail et, nous l’espérons, développer un peu de mémoire du niveau idéal d’effort qui est nécessaire.

 

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

4 commentaires

  • Lionel

    Excellente traduction Anne, comme tout le temps. Jusqu’à présent je n’avais pas eu l’occasion de te féliciter, mais je vais essayer de le faire à intervalles réguliers.

    lionel

    • Anne

      Merci beaucoup pour ton commentaire Lionel. Il me fait très plaisir.
      Je ne t’en voudrai pas si tu ne viens pas régulièrement pour m’encourager 😀

  • Dominique

    je m’associe aux propos de Lionel: bravo, Anne, et merci !
    superbes aussi les photos de l’ISS !
    Luca rentre bientôt ! vivement ses commentaires !

    • Anne

      Merci beaucoup Dominique.
      J’ai craqué sur la photo de l’ISS prise par Alessandro Bianconi. J’aimerais tant pouvoir faire la même chose, mais je n’ai pas le matériel adéquat (il faudrait déjà que je commence par investir dans un télescope et une monture :)).

      Le retour de Luca sur Terre aura lieu lundi matin vers 3h50 (2h50GMT) si je ne me trompe pas. Je serai très certainement derrière mon ordinateur pour le voir 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.