L-343 : Bizarre… voici pour vous le Chibis-M !

L-343 : Mardi 17 décembre 2013

Aujourd’hui j’ai eu un aperçu des contre-mesures russes. Dans le monde de l’ISS le mot « contre-mesures » concerne tout ce que nous devons faire pour réduire au minimum les effets négatifs de l’apesanteur sur les muscles, les os et le système cardiovasculaire.

Dans la famille des contre-mesures, le Chibis-M gagne le trophée de l’équipement le plus bizarre que j’ai vu jusqu’à présent !

Le Chibis-M, sorte de pantalon

Voici le problème qu’il est censé combattre : en apesanteur les fluides corporels, en particulier le sang, ne sont pas attirés vers les jambes par la gravité comme c’est le cas sur Terre. Nous appelons ce phénomène « déplacement des fluides » et c’est la cause du visage bouffi et des cuisses de poulet que les astronautes affichent généralement lorsqu’ils sont en orbite.

Lorsque les astronautes reviennent sur Terre, l’effet de la gravité peut faire des ravages avec leur système cardiovasculaire. Voici où le Chibis-M entre en jeu. Le mettre crée un joint étanche autour de votre taille et réduit la pression autour de la partie basse du corps, provoquant un déplacement inversé du sang vers le bas des jambes. Utilisez-le à plusieurs reprises au cours des semaines précédant l’atterrissage et, vous avez compris l’idée, vous aurez entraîné votre système cardiovasculaire à mieux résister au retour sur Terre, là où les choses ont une masse.

Et si ça ne fonctionne pas, personne ne pourra dire que vous n’avez pas fait de votre mieux !

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.