L-351 : Quand des amis vous viennent en aide

L-351 : Lundi 9 décembre 2013

Début de semaine humide pour Terry et moi. Pour notre premier cours ce matin nous avons mis le cap vers l’Hydrolab, où nous avons pratiqué les opérations que nous aurions à effectuer pour nous attacher en sécurité au cas où nous devrions être hélitreuillé par les hélicoptères de sauvetage.

L-351 Entraînement pour l'hélitreuillage

Le jour de notre atterrissage normal, bien sûr, les hélicoptères atterrissent tout simplement à coté du module de descente et le personnel de sauvetage aide l’équipage à sortir. Toutefois, il pourrait y avoir des situations (et il y en a déjà eu dans le passé) dans lesquelles l’hélicoptère ne peut pas atterrir. Et bien sûr cela pourrait être des amérissages, spécialement dans le cas d’une défaillance de la fusée pendant la dernière portion des 8 minutes de trajet depuis l’orbite, lorsque le module de descente peut finir dans le Pacifique.

L-351 Entraînement pour l'hélitreuillage

Terry et moi avons eu à pratiquer à la fois dans le Sokol, notre combinaison pressurisée habituelle, et dans la combinaison Forel, qui fait partie de notre équipement de survie. Nous avons utilisé une grue à la place d’un vrai hélicoptère, ce qui rend les choses un peu plus faciles. Mais nous avons tous les deux expérimenté de vrais hélitreuillages dans le passé dans le cadre de notre formation de pilote militaire.

L-351 Entraînement pour l'hélitreuillage

Toutes les opérations précédant le sauvetage en hélico (enfiler le Forel, quitter le module de descente, utiliser l’équipement de signalisation et d’autres objets de survie) nous l’avons pratiqué l’été dernier. Vous pouvez voir quelques photos ici.

Oh, et l’Hydrolab est bien sûr habituellement dédié aux entraînements aux sorties spatiales. Si vous les avez manqué, voici quelques photos de ceux-ci.

L-351 Entraînement pour l'hélitreuillage

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.