Réparations à bord de l’ISS : des sorties spatiales sont prévues la semaine de Noël !

Le contrôle de la température à l’intérieur de la Station Spatiale Internationale est une problématique importante qui est gérée par le système de refroidissement de la Station, situé à l’extérieur de celle-ci. Comme tout élément important et vital de la Station, ce système est composé de deux circuits afin d’obtenir une redondance. Or, le 11 décembre dernier, la pompe de l’un des deux circuits s’est arrêtée, obligeant l’équipage et l’équipe au sol à mettre en veille certains appareils et à en reconfigurer d’autres pour qu’ils utilisent le deuxième circuit.

Le système de refroidissement fonctionne un peu comme un réfrigérateur : un liquide, ici de l’ammoniaque, circule dans des conduites et « récupère » la chaleur produite par les divers équipements pour l’évacuer à l’extérieur de la Station, via des radiateurs. Il faut donc une pompe pour faire circuler l’ammoniaque dans le circuit. Si la température à l’intérieur du circuit atteint un certain seuil (c’est à dire si elle devient trop froide), la pompe s’arrête de fonctionner. C’est ce qui s’est à priori produit la semaine dernière. Le problème serait dû à une valve de régulation à l’intérieur même de la pompe qui n’aurait pas fonctionné correctement. Pour le moment la situation est sous contrôle grâce à la reconfiguration faite sur les équipements qui utilisaient ce circuit, mais il n’y a plus de redondance. Si le deuxième circuit s’arrêtait de fonctionner, la situation deviendrait très sérieuse.

 

Doug Wheelock, qui a déjà effectué ce type de réparation en 2010, est aux prises avec des connecteurs d'ammoniaque sous pression pour la préparation de la sortie spatiale. (Source : compte twitter @Astro_Wheels)

Doug Wheelock, qui a déjà effectué ce type de réparation en 2010, est aux prises avec des connecteurs d’ammoniaque sous pression pour la préparation de la sortie spatiale. (Source : compte twitter @Astro_Wheels)

C’est pourquoi deux, voire trois sorties spatiales (EVA) ont été programmées les samedi 21, lundi 23 et éventuellement mercredi 25 décembre afin de remplacer la pompe défectueuse par une pompe de rechange stockée sur l’une des poutres à l’extérieur de la Station. Les astronautes vont tenter d’effectuer la réparation en deux sorties, mais une réparation similaire effectuée en 2010 (à laquelle avait participé le Colonel Doug Wheelock) avait montré que la tâche était complexe et il avait fallu trois sorties pour en venir à bout. A l’époque, une fuite d’ammoniaque s’était même produite lors de la déconnexion temporaire de la pompe, ce qui fait craindre à la NASA qu’un problème identique ne se reproduise cette fois-ci. Dans le cas où des flocons d’ammoniaque entreraient en contact avec les combinaisons des astronautes, ceux-ci devraient passer à travers plusieurs étapes de décontamination avant de pouvoir rentrer dans la Station.

 

Mike Hopkins et Rick Mastracchio assemblent une combinaison pour leur sortie spatiale

Mike Hopkins et Rick Mastracchio assemblent une combinaison pour leur sortie spatiale (Source : compte twitter de Mike Hopkins : @AstroIllini)

La NASA est très confiante sur le fait que le problème qui s’était produit lors de la sortie de Luca Parmitano (où du liquide s’était introduit dans son casque l’obligeant à interrompre la sortie) ne devrait pas se reproduire. Des modifications ont été effectuées sur les combinaisons qui ont résolu le problème.

Afin d’avoir le temps de préparer ces trois sorties, il a été décidé de reporter le premier ravitaillement « officiel » effectué par la capsule Cygnus de la société Orbital Sciences. Initialement prévu pour le 19 décembre, celui-ci n’aura pas lieu avant la mi-janvier.

 

Les deux astronautes qui vont faire les sorties spatiales : Rick Mastracchio et Mike Hopkins

Les deux astronautes qui vont faire les sorties spatiales : Rick Mastracchio et Mike Hopkins (Crédits : NASA TV)

 

Toutes les sorties débuteront à la même heure, 13h10 CET et dureront six heures et demie. Elles seront retransmises sur NASA TV. Les deux astronautes américains qui effectueront ces sorties sont Rick Mastracchio, vétéran de six sorties spatiales, qui portera une combinaison avec un liseret rouge sur la jambe et Mike Hopkins dont ce sera la première fois et qui portera une combinaison sans liseret.

 

L'astronaute japonais Koichi Wakata pilotera le bras robotique Canadarm 2

Crédits : NASA TV

L’astronaute japonais Koichi Wakata pilotera le bras robotique Canadarm 2.

 

Pour en savoir plus…

Si vous comprenez l’anglais, cette vidéo explique tout le déroulement de cette réparation.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.