L-300 : Se tenir prêt pour l’ATV5, juste au cas où, et la combinaison Pingouin !

L-300 : Mardi 28 janvier 2014

 
Aujourd’hui, Sasha et moi avons eu la chance de nous replonger dans le monde ATV*.

 

Les membres de l'expédition 42 Alexander "Sasha" Samokutyaev et Samantha Cristoforetti s'entraînent dans un simulateur ATV à Star City

Les membres de l’expédition 42 Alexander « Sasha » Samokutyaev et Samantha Cristoforetti s’entraînent dans un simulateur ATV à Star City

 

Il y a un simulateur dédié, ici à Star City, dans lequel nous pouvons pratiquer les scénarios de rendez-vous et conserver nos compétences, après les cours initiaux que nous avons eu au Centre des Astronautes Européens à Cologne. En tant qu’équipage de réserve affecté au rendez-vous de l’ATV5 cet été, nous avons besoin d’être aussi bon sur ce sujet que l’équipage principal, les deux autres Sashas (l’un d’eux étant mon collègue shenanigan Alexander Gerst).

J’ai également eu un cours de présentation de la combinaison Pingouin. Voici une photo :

 

 

Les médecins russes recommandent que nous la portions quelques heures par jour pendant le dernier mois à bord de l’ISS. Elle possède un certain nombre de cordons qui appliquent une force de compression entre les épaules et le bassin : l’objectif est de recompresser la colonne vertébrale, après qu’une longue exposition à l’apesanteur l’ait fait s’allonger. En outre, vous pouvez ajuster les tensions sur les différents cordons de manière à ce que vous deviez travailler « contre la combinaison » pour maintenir la posture et que vous entraîniez ces petits muscles de stabilisation que nous utilisons inconsciemment sur Terre mais qui sont rapidement déconditionnés en orbite.

Maintenant c’est l’heure pour quelques pratiques de l’amarrage manuel du Soyouz !

 
* Si vous n’êtes pas du tout familier avec l’ATV, voici quelques informations générales provenant d’un ancien article du journal : L – 442 : Parlons de l’ATV.

 

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.