L-287 : Opérations du sas de sortie Orlan avec Alex et Anton

L-287 : Lundi 10 février 2014

Aujourd’hui j’ai passé la matinée dans le simulateur d’opérations du sas de sortie Orlan à Star City avec mon collègue Shenanigan Alex, mettant en pratique ce que nous avons appris la semaine dernière concernant le support d’une EVA russe dans le rôle du troisième opérateur. Si vous l’avez manqué, vous pouvez lire un peu à ce sujet dans cet article du journal : L-299 : Pourquoi s’isoler dans un Soyouz lors d’une sortie Spatiale russe ?
 

Samantha Cristoforetti et Alexander Gerst en entrainement dans le simulateur d'opérations du sas de sortie Orlan

 
Nos commandants de Soyouz, Anton et Maksim, étaient dans la combinaison Orlan. Le simulateur d’opérations du sas de sortie est une seule grande salle, il n’a pas de sections séparées pour reproduire les différents modules de la Station. Mais il a des trappes normales, des vannes et des indicateurs de pression, comme ceux avec lesquels nous travaillerions pendant les opérations pré- et post-EVA. Il n’y a évidemment aucun changement de pression dans la salle, mais toutes les jauges de pression réagissent en fonction de nos manipulations des vannes.

Ici vous pouvez voir un panorama de la salle du simulateur :
 


Et voici Anton en train de fermer la trappe « vers l’espace », c’est le commencement de nos procédures de repressurisation et de nos procédures post-EVA.  
 

 

Vous pouvez également voir ici des photos d’il y a quelques temps quand Alex et moi avons effectué l’entraînement du sas dans les combinaisons Orlan : Orlan Airlock Training

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.