L-185 : Rencontre avec nos anges gardiens et plantation d’arbres !

L-185 : Vendredi 23 mai 2014

Déjà une semaine de quarantaine à Baïkonour et encore six jours avant le lancement, les choses s’accélèrent ici, et de plus en plus de spécialistes font leur apparition pour participer à l’effort. Alors que tous nos cours jusqu’à présent avaient lieu avec nos propres instructeurs de Star City, aujourd’hui nous avons rencontré de nouveaux visages.

Par exemple, aujourd’hui nous avons eu une réunion avec les représentants de l’équipe de Recherche et Sauvetage (SAR, Search And Rescue). Ils viennent de travailler sur un atterrissage de Soyouz la semaine dernière et ils portent maintenant toute leur attention sur le prochain lancement. Bien sûr, si tout se passe bien ils n’auront pas à intervenir le jour du lancement, mais croyez moi : ils sont prêts.

Quand Alex, Reid et Max décolleront la semaine prochaine, les effectifs du SAR seront déployés le long du tracé au sol de leur montée en orbite jusqu’à l’océan, incluant un bateau en attente dans la Mer du Japon. Si une panne de la fusée devait se produire à tout moment, l’unité adéquate sera alertée et les effectifs du SAR seront immédiatement déployés sur le lieu prévu de l’atterrissage, calculé en fonction de l’heure de la panne. Des informations plus précises sur le site prévu de l’impact seront obtenues dès que le parachute s’ouvrira et qu’un système de positionnement sera activé.

Après une insertion nominale en orbite, les équipes du SAR ne se retirent pas complètement, mais quelques unités restent en alerte jusqu’à ce que le Soyouz se soit amarré à l’ISS – ce qui peut se produire deux jours entiers plus tard, s’il y a une transition vers le profil de rendez-vous en deux jours. Si l’équipage devait réaliser une rentrée en urgence, pour quelque raison que ce soit, les anges gardiens seront là pour les accueillir.

 

Alexander Gerst plante son arbre à Baikonour en compagnie de Maxim Suraev et Reid Wiseman

Crédits : NASA/Victor Zelentsov

 

En parlant de choses qui deviennent réelles, Reid et Alex ont maintenant leurs arbres plantés à la suite de ceux de chaque cosmonaute et astronaute qui sont partis de Baïkonour !

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.