L-150 : Quand les compressions thoraciques sauvent la vie de quelqu’un

L-150 : Vendredi 28 Juin 2014

Hier, Terry et moi avons passé la plupart de la journée à en apprendre davantage sur le projet IMAX dont j’ai parlé mardi

Il s’avère qu’il ne s’agit pas seulement d’enregistrer les images, mais aussi de capturer les sons de la Station Spatiale !

Avoir passé quelques heures à écouter Greg parler de son travail, qui consiste à mettre le son dans les films, a probablement changé mon expérience cinématographie pour toujours.

Il y a tellement de travail que je n’ai jamais consciemment perçu.

Plus tard, Terry et moi avons eu un cours de familiarisation portant sur le dénommé Plug-in-Plan (le plan de câblage et de branchement, NdlT), qui décrit quel équipement est branché sur quelle prise électrique dans la Station Spatiale et quelles sont les restrictions et les meilleures pratiques pour que l’équipage déplace les choses, dans les cas rares où nous sommes autorisés à le faire sans l’aide du sol (les ordinateurs, les petits chargeurs de batteries, les lampes portables,…).

Cela peut vous sembler étrange que ce soit un si gros problème pour brancher quelque chose dans un bloc d’alimentation, mais le Centre de Contrôle trace la charge électrique sur chaque prise, pour s’assurer que nous ne causons pas le déclenchement d’un disjoncteur et, par conséquence, l’arrêt inopiné d’équipements ou d’expériences scientifiques.

 

Samantha Cristoforetti et l'expédition 42 s'entrainent a sauver une vie

 

Ce matin, notre équipage Soyouz au complet était réuni pour un cours appelé Megacode, pendant lequel nous avons pratiqué une intervention de secours dans le cas où un coéquipier a subitement besoin d’une réanimation cardio-pulmonaire (CPR, cardio-pulmonary resuscitation).

Démarrer immédiatement les compressions thoraciques et mettre en place rapidement un défibrillateur peut sauver la vie d’un ami.

En plus, nous sommes également formés pour insérer un dispositif intra-osseux, en gros une aiguille dans la moelle osseuse, pour fournir un moyen rapide et fiable d’administrer dans le flux sanguin des médicaments qui sauveront des vies.

Démarrer immédiatement le CPR augmente radicalement les chances de survie d’une personne dont le coeur arrête de battre, sur Terre, aussi bien que dans la Station Spatiale.

J’espère que vous êtes à jour dans vos compétences CPR, on ne sait jamais quand on pourrait être en position de sauver la vie de quelqu’un !

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.