SpaceX CRS-8 : Retour réussi du premier étage de la fusée Falcon 9 sur une barge en mer !

Des photos et des vidéos valent mieux que des mots… après 4 tentatives échouées pour faire revenir le premier étage de la fusée Falcon 9 sur une barge en mer, la 5ème a été la bonne avec une Falcon 9 v1.2 (Version Full Thrust).

Voici ce ce qu’on a pu voir ce soir, pendant que le vaisseau cargo Dragon continuait sa route vers l’Espace propulsé par le deuxième étage.

 

 

Avec la réaction des équipes de SpaceX en prime, ça fait du bien aux yeux et aux oreilles !

Quelques captures d’écran que j’ai faites et tweeté ce soir pendant le direct.

 

 

Et oui, j’en étais toute tremblante. J’ai eu du mal à trouver le bouton pour l’envoyer ce tweet 🙂

Vous en redemandez ? Voici la vue depuis le premier étage lui-même

 

 

SpaceX avait déjà réussi à poser le premier étage de sa Fusée sur la terre ferme à Cape Canaveral en décembre 2015, et ça avait déjà été tout un événement.

 

 

Cap Canaveral, le 21 Décembre 2015, décollage de la fusée Falcon 9 (à droite) et atterrissage de son premier étage (à gauche) (Crédits : SpaceX)

Cap Canaveral, le 21 Décembre 2015, décollage de la fusée Falcon 9 (à droite) et atterrissage de son premier étage (à gauche) (Crédits : SpaceX)

 

Lors d’une conférence de presse qu’il a tenu ce soir, Elon Musk a dit que le premier étage qui est revenu aujourd’hui pourrait être utilisé de nouveau lors d’une prochaine mission.

Ils vont d’abord sécuriser/stabiliser la fusée en y mettant des « chaussures en métal » pour maintenir les pieds sur la barge, puis celle-ci va revenir au port dimanche. Une fois que le premier étage sera revenu sur la terre ferme, ses moteurs seront allumés 10 fois d’affilées afin de les tester. Si tout se passe bien, la fusée sera réutilisée lors d’une mission en mai ou juin. Elon Musk ne sait pas encore s’ils l’utiliseront avec un client payant ou pas. Ceci doit encore être discuté.

Musk espère à terme pouvoir faire un lancement toutes les deux semaines.

Concernant les futures tentatives d’atterrissage, les deux prochaines missions seront des mises en orbite géostationnaire, ce sera plus difficile, mais ils tenteront tout de même de les faire revenir sur une barge en mer. Ils tenteront lors de la troisième mission de faire un retour sur terre car la mission ne sera pas géostationnaire.

En attendant, prochain rendez-vous avec le Dragon, dimanche pour sa capture et son amarrage à l’ISS. Voir l’article précédent pour les horaires.

 

Partage...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest

3 commentaires

  • Donii

    Très impressionnant ! Mais quel intérêt d’une barge en mer? Je comprends que cela encaisse mieux les chocs, mais c’est moins stable, non?

    • L’intérêt sera surtout au moment de missions avec une mise en orbite géostationnaire : ils ont besoin de plus de carburant pour faire ce type de mise en orbite et du coup il leur reste moins de carburant pour le retour. Un retour en mer utilise moins de carburant, car plus proche, qu’un retour sur la terre ferme.

Laisser un commentaire