Amerrissage !

Note de l’éditeur de l’ESA: ceci est l’article de blog écrit par Tim Peak, tiré du blog Neemo de la NASA : NASA Neemo Blog

Kimiya Yui Astronaute de la JAXA, Dottie Metcalf-Lindenburger Astronaute de la NASA (et commandant de NEEMO 16), Tim Peake Astronaute de l'ESA, et Dr. Steve Squyres Aquanaute vétéran. (Credit : NASA)

Kimiya Yui Astronaute de la JAXA, Dottie Metcalf-Lindenburger Astronaute de la NASA (et commandant de NEEMO 16), Tim Peake Astronaute de l’ESA, et Dr. Steve Squyres Aquanaute vétéran. (Credit : NASA)

Après des mois d’entraînement et de préparation le jour est enfin arrivé… l’amerrissage de la mission NEEMO 16 de la NASA. L’équipage s’est réveillé de bonne heure, impatient d’emballer les quelques objets restant dans les « pots » que notre équipe de soutien superbe, parmi leurs nombreuses autres tâches, descendront dans l’habitat Aquarius avant notre arrivée.

L’atmosphère sur le quai de Key Largo ce matin était bourdonnante d’activité, de conversation et de bonne humeur. L’équipe de la mission NEEMO s’est réunie pour dire au revoir à l’équipe saturation – et malgré notre excitation intense à l’idée de ce qui nous attendait, nous étions véritablement désolé de dire au revoir à nos amis et collègues qui ont consacré tant de temps et d’efforts pour faire de cette mission un succès jusqu’à présent.

La météo aujourd’hui était agréable, comme elle l’a été toute la semaine, et avec seulement 2-3 pieds de houle à gérer (60 à 90cm), notre bateau de plongée a vite parcouru les 8km jusqu’à la bouée de support de vie, qui alimente Aquarius en électricité et en air pur. Cela faisait bizarre — enfiler son matériel de plongée pour ce qui aurait pu être une plongée de routine mais en sachant qu’on ne referait pas surface pendant 12 jours ! Avec la photo d’équipe prise et le soleil chaud de la Floride s’abattant sur nous — finalement sauter dans l’océan était juste le meilleur de tous les sentiments.

Credit : NASA

Credit : NASA

Comme nous avions les bouteilles d’air pleines sur notre dos, l’équipe a apprécié une fantastique plongée autour d’Aquarius, qui comprenait bien sur de poser pour les photos coutumières de pré-mission ! Lorsque nous nous sommes positionnés autour d’un des hublots d’Aquarius nous avons été rejoint par une petite tortue curieuse, dont on nous a dit plus tard qu’elle s’appelait Little Joe et qu’elle était une grand fan des précédents équipages NEEMO. Comme le niveau d’air baissait, il était temps de dire au revoir à nos compagnons de plongée et nous diriger vers le sas d’entrée partiellement immergé d’Aquarius, où nos techniciens du labo James et Justin nous attendaient pour nous saluer. L’une des premières choses que nous avons remarqué était le ton plus aigû de nos voix et le fait que c’était très difficile de siffler dans l’air épais à une pression de 2.5 atmosphères.

Aquarius est un endroit si incroyable– unique puisqu’il est actuellement le seul habitat sous l’eau au monde et quand James a effectué le briefing initial, c’était très difficile de ne pas se laisser distraire par labre (wrasse en anglais), mérou, barracuda et une myriade d’autres animaux marines qui faisaient la queue à l’extérieur des hublots pour regarder ces étranges etres humains qui étaient venus partager leur environnement pendant une courte durée.

Malheureusement, notre temps libre pour profiter du nouvel environnement a été limité car nous devions aller travailler pour mettre en place notre « Station IV » avec les communications, l’informatique, les caméras, etc…, et retourner dans l’eau en binômes avec nos mini-stations de travail et les jet-packs attachés pour plus de familiarisation et de pratique de nos techniques d’activité extravéhiculaire d’astéroide.

Donc, un démarrage réussi et occupé pour cette extraordinaire mission, et comme nous nous acclimatons à notre nouvel environnement, il est évident que le vrai plaisir ne fait que commencer !

Pour plus d’informations sur la mission NEEMO 16, visitez: www.nasa.gov/neemo.

 

Cet article a été écrit par Timothy Peake, l’un des six astronautes recrutés par l’Agence Spatiale Européenne en 2009. Leur groupe a été baptisé les Shenanigans. Vous pourrez lire la version originale de cet article en anglais sur le site de l’ESA ici : Splashdown!

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.