L-471 : A quoi ressemble le vrai matériel de capture

L-471 : Samedi 17 Août 2013

Je vous ai parlé du cours Track & Capture de la semaine dernière avec Butch dans le journal L-473.

En fait, je vais suivre un autre cours la semaine prochaine, dans lequel j’aurai la chance de pratiquer la coordination et la communication avec un coéquipier différent : Terry.

Avec tous ces entraînements Track & Capture dans les simulateurs, j’étais curieuse de voir à quoi ressemblait le vrai matériel, j’ai donc jeté un oeil sur les photos de la capture du HTV4 de la semaine dernière par Karen Nyberg et Chris Cassidy. J’aime vraiment ces deux plans rapprochés pris avant et après la capture.

Sur la photo « avant », la plus longue tige que vous voyez sortir de l’installation de capture, c’est la broche de capture : les pièges du bout du bras se referment autour d’elle lorsque nous appuyons sur la détente – en supposant bien sûr que nous sommes dans la zone de capture.

La ligne blanche et le cercle avec la tige plus courte qui en sort, c’est la cible visuelle que nous voyons dans la caméra de l’effecteur (la partie terminale du bras robotique qui interagit avec l’environnement, NdlT). Vous pouvez voir que la tige a un point blanc au centre : lorsque nous observons le point blanc à l’intérieur du cercle blanc sur la vue de la caméra, nous savons que nous avons un alignement suffisamment bon en tangage et lacet (voir ici pour les définitions, NdlT).

Avant capture – Crédits : NASA

 

Sur la photo « après », vous pouvez probablement reconnaître la caméra de l’effecteur, tournée vers le bas, face à la tige de la cible.

Après capture – Crédits : NASA

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.