Cygnus : Premier vol commercial de ravitaillement de la Station Spatiale Internationale

Ce dimanche 11 janvier, Cygnus, le vaisseau cargo de la société privée américaine Orbital Sciences va être amarré à la Station Spatiale Internationale.

Si vous avez le temps, regardez la retransmission sur NASA TV : les rendez-vous et les amarrages donnent lieu en général à de chouettes vidéos de la Terre vue de l’espace.

C’est à suivre en direct à partir de 11:00 CET (10:00 UTC). Le bras robotique de la Station, le Canadarm2, doit agripper le vaisseau vers 12:02 CET et l’amarrage proprement dit aura lieu vers 13:20 CET.

 

Décollage de la fusée Antares transportant le vaisseau Cygnus pour sa mission Orb1 le 9 janvier 2013 de Wallops Island (Crédit : Stephen Clark/Spaceflight Now)

Décollage de la fusée Antares transportant le vaisseau Cygnus pour sa mission Orb1 le 9 janvier 2013 de Wallops Island (Crédit : Stephen Clark/Spaceflight Now)

Le vaisseau s’était envolé jeudi 9 janvier dernier à bord d’une fusée Antares depuis la base de Wallops Island. Cygnus aurait déjà dû partir le 20 décembre, mais une fuite dans le système de refroidissement de la Station a requis un report du lancement au 7 janvier. Un nouveau report au 8 janvier a été décidé suite à des températures particulièrement froides. Puis un nouveau report au 9 janvier a été décidé suite à une activité solaire très intense (craintes concernant l’avionique).

Il s’agit du deuxième vol du Cygnus à destination de la Station Spatiale, mais c’est son premier vol commercial : en septembre dernier il avait réalisé un vol de démonstration et avait déjà transporté du fret à la Station.

Le vaisseau transporte environ 1,2 tonnes de cargaison, incluant des expérimentations et du matériel de recherche scientifique, de la nourriture, des pièces détachées, et… des fourmis qui serviront de cobaye pour une expérience menée par des étudiants concernant le comportement de fourmis dans l’espace.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.