L-211 : Entraînement aux activités de routine dans la réplique du segment russe

L-211 : Dimanche 27 avril 2014

Journée studieuse ici à Star City. Nous avons programmé une séance de travail cet après-midi avec l’équipage principale pour préparer l’examen théorique de mardi concernant le programme de vol, pendant lequel on nous testera sur nos connaissances des systèmes et on nous posera toutes sortes de questions sur le profil de vol nominal et toutes les « branches » non nominales possibles.

Retour sur la semaine dernière, vendredi Anton, Terry et moi avons fait notre simulation d’opérations de routine dans la réplique du segment russe, une répétition complète pour notre examen à venir.

Comme je l’ai indiqué dans le journal L-215, en tant que membres d’équipage non-russe, Terry et moi ne sommes pas entraînés sur les tâches complexes des modules russes, mais nous avons eu tout de même une journée dense à nous occuper de toute sorte d’activités de routine. Avant le déjeuner j’avais déjà travaillé sur les trappes, le système radio-amateur, l’équipement photo et vidéo, le système de ventilation et les panneaux de communication pour un contrôle de routine avec Anton. Bien sûr j’ai également montré mes compétences pour changer les conteneurs d’urine et de déchets solides des toilettes. Et juste avant l’heure du déjeuner Terry et moi avons préparé de la nourriture spatiale : nous avons réchauffé quelques boites de conserve dans le chauffe-plat et avons réhydraté quelques sachets de jus.

 

Samantha change l'un des conteneurs des toilettes de l'ISS

 

Quelques tâches de routine supplémentaires l’après-midi, incluant le prélèvement d’échantillons d’eau du distributeur pour l’analyser dans le Total Organic Carbon Analyzer (l’Analyseur de Carbone Organique Total) que nous avons dans l’ISS. Et bien sûr, à un moment donné nous avons eu un scénario d’urgence. Un Contrôle Mission de Houston simulé nous a appelé pour nous demander d’effectuer une vérification de la pression, puisqu’il y avait une chute en cours sur leur télémétrie. Et bien sûr, la pression était en train de chuter également sur nos jauges manuelles (en fait radio-commandées par les instructeurs). Nous avons donc déclenché l’alarme d’urgence, pour initier la réponse automatique du véhicule, et voilà que nous étions engagés dans les procédures de dépressurisation.

Quelques photos supplémentaires ici

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.