L-167 : NightPod : suivre la Terre pour des photos nettes

L-167 : Mardi 10 juin 2014

Samantha Cristoforetti se familiarise avec le NightPodLe dernier entraînement de la semaine dernière concernait le NightPod, un système qui s’interface avec les appareils photos sur l’ISS pour aider les astronautes à prendre des photos nocturnes.

Comme vous le savez probablement, prendre des photos en basse-lumière requiert des temps d’exposition plus longs. Même si le sujet ne bouge pas, il est difficile d’obtenir une photo nette sans l’aide d’un trépied, puisque les petits tremblements de la main sont suffisants pour créer du flou. Un trépied fixe, cependant, est de peu d’utilité lorsque vous essayez de photographier la Terre de nuit depuis la Station Spatiale, car la cible bouge rapidement dans le champ de vision. Vous pouvez essayer de pivoter la caméra pour suivre le mouvement – et quelques personnes sont plutôt habiles pour cela, mais le NightPod le fait beaucoup mieux.

Le système est installé sur un support dans la Cupola, de sorte que l’appareil photo fait face à la grande fenêtre nadir (la fenêtre qui fait face à la Terre, NdlT). Après l’initialisation, le logiciel demande d’entrer les données concernant l’altitude et l’orientation de la Station Spatiale. En se basant sur ces données, il calcule le taux de rotation nécessaire qui doit être appliqué à l’appareil photo pour que la cible à la surface de la Terre semble stationnaire dans son champ de vision. Et voilà, vous pouvez avoir des temps d’exposition plus longs sans compromettre la netteté.

Ce sera mon dernier article du journal pour cette semaine de vacances. Comme toujours, rendez-vous de l’autre coté !

Sauf bien sûr si vous nous rejoignez à Cremona, Italie du Nord, samedi qui vient, pour cet événement avec mes amis de WeFly (en Italien).

Et si vous voulez en savoir plus sur WeFly, consultez cet ancien article du journal : L-204 : D’incroyables amis ! 

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.