HTV-5 : Lancement réussi de la cigogne blanche !

Le titre de cet article vous semble énigmatique ? Pas de panique, je vous explique !

Le HTV c’est le cargo de ravitaillement de l’ISS développé, construit et lancé par les japonais. HTV signifie H-II Transfer Vehicle. Et comme ce nom technique était certainement… trop technique, les japonais lui ont donné un deuxième nom : Kounotori, qui signifie cigogne blanche en hommage à sa mission de livraison.

 

L'HTV-4 au moment de sa capture par le Canadarm2 (Crédits : NASA/JAXA)

L’HTV-4 Kounotori au moment de sa capture par le Canadarm2 le 9 Août 2013 (Crédits : NASA/JAXA)

 

Ce ne sont pas des bébés que Kounotori va livrer à l’ISS, mais des fournitures telles que équipement scientifique, nourriture, eau, oxygène, etc…

C’est donc aujourd’hui à 13h50 (11:50 UTC) que Kounotori-5 a pris la direction de l’espace au sommet de sa fusée H-IIB. Cette fusée, qui est le plus gros véhicule possédé par les japonais, ne lance rien d’autre que les HTV. Elle est capable d’envoyer 8T en orbite géostationnaire et les 16,5T du HTV en orbite basse.

 

 

Cela faisait deux ans, depuis Août 2013, qu’on n’avait pas vu de mission HTV s’élancer vers l’espace. Cette livraison va permettre de renflouer les réserves à bord de l’ISS. En neuf mois, il s’est en effet produit trois échecs de ravitaillement (cygnus Orb-3 en novembre, Progress M-27M en avril et Dragon CRS-7 en juin). Et malgré les deux succès intermédiaires, cette livraison était attendue.

Il faudra attendre lundi 24 Août avant que la cigogne Kounotori n’arrive au voisinage de l’ISS. Elle sera capturée par le bras robotique Canadarm2 piloté par l’astronaute japonais Kimiya Yui vers 12h55 (10:55 GMT) si tout va bien.

La livraison comprend entre autre :

  • une Mouse Habitat Unit (MHU) : il s’agit de 12 petits habitats qui hébergeront 12 souris (qui font aussi partie du voyage). Le but est d’étudier les changements liés au vieillissement (perte osseuse, atrophie musculaire, détérioration immunologique). L’Espace étant un accélérateur de ces symptômes du vieillissement, c’est le meilleur endroit pour y faire ce type d’études.  L’expérience durera environ 30 jours.

    L'habitat des souris (Crédits : JAXA)

    L’habitat des souris (Crédits : JAXA)

  •  

  • Un Electrostatic Levitation Furnace (ELF) : Il s’agit d’une plateforme pour l’étude de la fonte à haute température.
  • Un Multipurpose Small Payload Rack (MSPR-2) : Il s’agit d’un rack (une armoire) qui sera installé dans le laboratoire japonais Kibo à coté de celui déjà existant et qui servira de support pour de futures expériences scientifiques. Il pourra fournir de l’énergie et des interfaces de communication à chaque appareil d’expérimentation installé dedans, notamment à la plateforme ELF décrite ci-dessus.

     

    L'Electrostatic Levitation Furnace sera installé dans la partie haute du Multipurpose Small Payload Rack (Crédits : JAXA)

    L’Electrostatic Levitation Furnace sera installé dans la partie haute du Multipurpose Small Payload Rack (Crédits : JAXA)

  •  

  • Un Exposed Experiment Handrail Attachment Mechanism (ExHAM-2) : Il s’agit d’un appareil qui sera placé à l’extérieur de la Station, sur la « terrasse » du laboratoire KIBO. Il va permettre de tester la fiabilité des matériaux exposés au vide spatial. Les astronautes de la Station installeront les matériaux sur l’ExHAM-2, celui-ci sera ensuite installé sur la table coulissante qui le sortira dans l’espace (via le sas de sortie japonais). Le bras robotique japonais agrippera alors l’ExHAM-2 pour le « clipser » sur la terrasse du laboratoire. Une fois l’expérience terminée, au bout d’un certain nombre de jours, l’appareil reviendra à bord de la Station en prenant le chemin inverse et les astronautes pourront alors retirer les matériaux pour les étudier. Il existe déjà un appareil de ce genre actuellement en activité, l’ExHAM.

     

    L'ExHAM sera installé à l'extérieur du laboratoire Kibo, sur la plateforme (Crédits : JAXA)

    L’ExHAM sera installé à l’extérieur du laboratoire Kibo, sur la plateforme (Crédits : JAXA)

 

La livraison contient également

  • un chargement de dernière minute envoyé à la demande de la NASA : les pompes et les filtres du Système de récupération de l’eau (Water Recovery System – WRS). Ceux-ci ont été expédiés au Japon par la NASA fin juillet, suite aux échecs des précédents cargos de ravitaillement. Il s’agit des composants qui permettent de générer de l’eau potable à partir de l’urine et de l’eau condensée collecté dans l’air conditionné. C’est donc une partie importante pour la survie des astronautes à bord de la Station.
  • Le Galley Rack, il s’agit d’une armoire qui sera placée à coté de la table du repas des astronautes dans le Node 1 et qui contient un distributeur d’eau potable, un chauffe-plat, etc…
  • Un SAFER (Simplified Air For EVA Rescue) : Il s’agit d’un appareil muni de propulseurs qui est installé dans le dos des astronautes lors de leur sortie spatiale et qui leur permet de revenir près de la Station dans le cas où ils s’en trouveraient séparé (Qui se souvient de Georges Clowney se baladant dans l’espace au début du film Gravity ?). Comme les propulseurs sont alimenté par de l’Azote, il faut remplacer les SAFER régulièrement.
  • Un système d’alimentation électrique de rechange pour la « Terrasse » du Kibo. Il sera utilisé en cas de panne.

 

A tout cela on peut ajouter de l’eau potable, des affaires pour l’équipage, de la nourriture, des échantillons d’expériences et des Cubesats.

 

L’HTV possède également une partie non pressurisée. Dans celle-ci se trouve le CALorimetric Electron Telescope (CALET) : Il s’agit d’un appareil qui servira à l’observation des radiations spatiales. Les scientifiques espèrent trouver des éléments qui permettront de conduire à l’identification de la matière noire. Il sera installé sur la terrasse extérieure du laboratoire japonais Kibo.

L’HTV, tout comme le Progress et le Cygnus, est destiné à se consumer et se désintégrer dans l’atmosphère à la fin de sa mission. Dans ce but, une fois vidé de son contenu, il sera rempli par ce qui ne sert plus à bord de la Station.

 

Source :

Le manifeste de la mission HTV-5 sur le site de la JAXA

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.