Space X : Lancement de Jason-3 et nouvelle tentative d’atterrissage vertical

29 Septembre 2013, Vandenberg Air Force Base, Californie, premier lancement de la version 1.1 de la fusée Falcon 9 de SpaceX (Crédits : SpaceX)

29 Septembre 2013, Vandenberg Air Force Base, Californie, premier lancement de la version 1.1 de la fusée Falcon 9 de SpaceX (Crédits : SpaceX)

Dimanche prochain, 17 janvier, SpaceX va refaire une tentative d’atterrissage vertical du premier étage de son lanceur Falcon 9. La version utilisée pour ce lancement (v1.1) est plus ancienne et moins puissante que celle utilisée en décembre (v1.1 FT (Full Thrust)). SpaceX a donc décidé de raccourcir le temps de trajet pour le retour de son premier étage en le faisant atterrir sur une barge en mer, ce qui permet d’utiliser moins de carburant qu’un retour sur terre à proximité du pas de tir. Le lancement s’effectuant depuis la base de Vandenberg en Californie, la plateforme sera située au large dans l’Océan Pacifique. Les deux tentatives (voir ici pour la deuxième) de se poser sur une barge en mer l’année dernière avaient échouées. Croisons les doigts pour que celle-ci réussisse !

Le lancement est prévu dimanche 17 janvier à 18:42:18 UTC (19h42 en France), depuis la base de Vandenberg en Californie et sera retransmis sur NASA TV et sur le site de SpaceX.

En attendant dimanche, je vous propose de revivre les émotions du précédent test du 22 décembre dans cette vidéo récapitulative produite par SpaceX.

 

 

Jason 3 est un projet conjoint entre la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales), Eumetsat (Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques) et la NASA. Il s’agit du troisième satellite de la famille des Jason. Il a été construit par Thales Alenia Space et il sera placé en orbite à 1336km d’altitude. Il a une masse de 510kg. Sa mission, d’une durée de 5 ans, est de mesurer la hauteur des océans et de poursuivre les mesures réalisées depuis le lancement du tout premier satellite altimétrique Topex-Poseidon en 1992. Il est le successeur de Jason-1 (lancé en 2001) et Jason-2 (lancé en 2008). Il sera rejoint en 2020 et 2026 par deux autres satellites Jason qui seront placés sur la même orbite.
Les précédentes missions ont permis d’établir que le niveau global des océans augmentait de 3mm en moyenne par an. Elles ont également permis de comprendre le gigantesque système de courants qui parcourt les océans, tant en surface qu’en profondeur.

Le lancement de Jason 3 aurait dû avoir lieu en août 2015, mais il a dû être reporté suite à l’échec, le 28 juin 2015, du lanceur Falcon 9 de SpaceX.
La barge sur laquelle va atterrir la fusée se nomme Marmac 303 (pas (encore) de « joli » nom connu comme ses deux prédécesseurs). Elle fait près de 30m de large et 91m de long. Comme les deux barges précédentes (« Just Read the Instructions » et « Of Course I still Love You »), elle est autonome et est capable de maintenir sa position à 3m près (même en cas de tempête) grâce au GPS et à quatre propulseurs diesel. Elle peut également être pilotée à distance.

Pour en savoir plus…

La page du CNES sur la mission Jason 3
La page du JPL (NASA) sur la mission Jason 3 (en Anglais)
Le satellite océanographique Jason-3 à l’épreuve du vide sur le site Futura Science
Une vidéo du CNES sur la mission Jason-3 (en Français)

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.