L-467 : Un câble de sécurité peut sauver la journée de bien des façons !

L-467 : Mercredi 21 Août 2013

J’ai passé la matinée au NBL aujourd’hui à plonger en préparation de ma séance d’entraînement EVA de demain.

Comme je l’ai mentionné avant (lire L-481), la plongée est une super façon de se familiariser avec une tâche, spécialement en terme de chemin à parcourir et de géométrie du site de travail, ainsi que pour observer les mains courantes disponibles et autres points de fixation.

De plus, être immergé dans l’espace 3D rend plus facile à imaginer comment seront routés les câbles de sécurité. Ils sont ancrés quelque part sur la structure, typiquement à proximité du sas de sortie, et se déroulent au fur et à mesure que vous vous éloignez du point d’ancrage. Nous sommes toujours censés rester attaché à la structure, mais si nous faisons un jour l’erreur flotter au large, le câble de sécurité nous ramènera vers son point d’ancrage.

Crédits : NASA

Parfois nous attachons deux câbles de sécurité ensemble pour avoir plus de longueur, comme vous pouvez le voir sur la photo – la mousse bleue est utilisée pour la flottabilité dans l’eau. Comme vous pouvez le lire dans ce compte-rendu de Luca Parmitano sur le problème d’eau lors de sa récente EVA, un câble de sécurité peut sauver la journée de bien des façons !

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 30 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.