L-131 : De retour dans le bassin pour un entraînement aux sorties spatiales

L-131 : Mercredi 16 Juillet 2014

Désolée pour la longue interruption du journal, mais j’ai eu une semaine d’entraînement vraiment chargée ici au Centre Spatial Johnson !

Dans le dernier article du journal je vous ai parlé de la prochaine session dans la chambre à vide, donc tout d’abord, si vous vous êtes demandé comment ça s’était passé… et bien, nous avons dû interrompre la séance d’altitude hier à cause d’un problème technique, la session devrait être reprogrammée. Je vous en dirai davantage bientôt !

 

Samantha Cristoforetti dans le NBL, effectue le remplacement d'un LEE

 

Mais aujourd’hui laissez-moi vous parler de l’entraînement de vendredi dernier au Neutral Buoyancy Facility (l’installation de flottaison neutre), la piscine géante dans laquelle nous pratiquons les sorties spatiales sous l’eau. Avec Randy Bresnik, un vétéran de sorties dans l’espace, j’ai pratiqué un LEE R&R. LEE est le Latching End Effector (l’effecteur de verrouillage), le composant au bout du bras robotique qui peut agripper une installation de capture (grapple fixture), par exemple sur un véhicule cargo, et réaliser une connexion rigide avec lui. Pour quelques photos, consultez cet ancien article : L-471 : A quoi ressemble le vrai matériel de capture.

R&R signifie Remove and Replace (enlever et remplacer) : enlever une unité défectueuse, installer une pièce de rechange. Donc, l’objectif de vendredi dernier était de pratiquer le retrait d’un LEE défectueux du bras robotique et le remplacer avec le POA – c’est un un effecteur final qui est identique à ceux situés aux extrémités du bras, mais il est situé sur le Mobile Transporter (Transporteur Mobile) et est utilisé pour ranger temporairement de grosses unités, s’ils ont un système pour les agripper.

Il existe des situations dans lesquelles cet échange est logique, car un effecteur final peut être dégradé de sorte qu’il ne peut plus capturer de manière fiable un véhicule en visite, mais il peut encore fonctionner correctement en tant que POA pour du rangement temporaire.

Sur cette photo vous pouvez voir tous les POA juste en dessous de la base du bras robotique. Comme vous pouvez le voir, ça ressemble tout à fait aux effecteurs finaux du bras :

Crédits : NASA

Crédits : NASA

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.