L-61 : Tant de questions de dernière minute, heureusement beaucoup de réponses

L-61 : Mardi 23 Septembre 2014

Période très, très, très occupée ici à Houston ces dernières semaines. C’est mon dernier voyage d’entraînement au Centre Spatial Johnson – en fait, c’est ma toute dernière semaine – et il y a tellement de choses à faire !

Une partie seulement est de l’entraînement à proprement parler – une dernière simulation d’urgence par ici, une dernière séance de robotique par là, une dernière journée d’entraînement sous-marin dans le Laboratoire de Flottabilité Neutre (NBL, Neutral Buoyancy Laboratory) pour les sorties spatiales et une dernière séance sur le modèle d’entraînement au sol de l’ARED, notre machine d’exercice physique pour l’apesanteur. Etc…

Un autre gros morceau du temps est passé sur la collecte des données de base (BDC, Baseline Data Collection). Au moment où j’écris ceci, je suis allongée sur un lit dans l’attente d’une IRM pour l’expérience « Cartilage » de l’ESA, qui regarde les effets des vols de longue durée sur, et bien oui, le cartilage. Il est important que le genou se repose avant l’IRM, d’où mes 30 petites minutes de temps d’arrêt là maintenant qui me permettent d’écrire cet article ! En passant, je trimbale aussi un refroidisseur pour une collecte des urines sur 48 heures et plus tard dans la journée je mettrai les capteurs pour le contrôle de la température de base pendant 36 heures pour une autre expérience de l’ESA, « Rythmes Circadiens ». Oui, vous vous souvenez de celle-là, les journées bandana… L-384 : Une journée bandana au nom de la science.

Enfin, il y a ces événements qui vous rappellent vraiment que vous allez voler vers l’ISS très bientôt. La semaine dernière, par exemple, nous avons eu un cours de passation de connaissances avec Mike Hopkins, de l’Expédition 37/38, qui s’est promené avec nous à travers les répliques de la Station Spatiale nous montrant toutes ces petites choses de la vie quotidienne dans l’espace que les instructeurs ne peuvent pas nous indiquer, tout simplement parce qu’ils n’ont pas vécu là-haut eux-mêmes. Où recharge-t-on les batteries ? Où garde-t-on les objectifs des appareils photos et comment gère-t-on les appareils photos ? Où se trouve « l’espace bureau » et comment est-il organisé ? Et le coin hygiène ? Quel est le meilleur endroit pour suspendre ses vêtements de sport pour les faire sécher ?
 Samantha et Terry Virts se preparent pour une seance dans la chambre a vide
Et que diriez-vous des questions comme : comment sont emballés mes vêtements ? Dans quel véhicule sont-ils transportés ? Comment vais-je les trouver ? Tout ceci et plus encore fait partie de la séance d’information « Approvisionnement de l’Équipage ». C’est ainsi que je sais que la plupart de mes vêtements, de l’hygiène et des articles que j’ai pu ajouter moi-même viennent d’arriver à l’ISS ce matin à bord du Dragon SpX-4. Hourra ! En quelque sorte relatif à ça, il y a eu notre séance d’information sur les consommables : comment sont gérés les différents types de consommables, comment leur usage est-il tracé ? Nous avons pu rencontrer les spécialistes qui s’occuperont de cela pendant notre incrément. Et sur un sujet similaire, quelle est la situation du stockage et de l’inventaire à bord ? Ça peut ne pas vous sembler très intéressant à vous, mais croyez-moi, c’est très intéressant pour nous. Imaginez que vous deviez aller vivre dans une maison qui est remplie de trucs que vous devez tracer avec attention : vous aimeriez probablement entendre un mot ou deux à propos de la situation actuelle !

Oh, il faudra que je vous parle un peu plus d’hier dans les prochains jours. J’ai finalement eu ma session d’altitude dans la chambre à vide. J’en ai parlé ici : L-138 : Préparation pour la chambre à vide.

La photo date de juillet dernier : comme vous vous en souvenez peut-être, à l’époque la session d’altitude a dû être interrompue au début du pre-breath pour cause de problème technique. Hier nous avons terminé avec succès les quatre heures de pre-breath et la partie dans la chambre. Je vous en dirai plus lorsque j’aurai les photos à partager !  En attendant, vous trouverez davantage de photos de l’été dernier ici : https://www.flickr.com/photos/astrosamantha/sets/72157645822082702/

 

Cette note est la suite d’une longue série de notes de Samantha Cristoforetti qui a entrepris l’écriture d’un journal de bord quotidien qui la mènera au jour de son lancement, pour le moment prévu le 24 novembre 2014.
La version anglaise (originale) peut être consultée sur son compte Google+ et la traduction italienne sur le site AstronautiNEWS. Toutes les photos postées sont sa propriété et proviennent de son journal de bord sur son compte Google+.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.